diamant certifié

À partir de combien de carats les diamants doivent-ils être certifiés ?

Un des éléments clés pour déterminer la valeur d’un diamant est son poids en carats. Lorsque l’on souhaite choisir une bague ou investir dans un bijou précieux, la question se pose souvent de savoir à partir de combien de carats il est nécessaire de faire certifier un diamant.

Certification des diamants : pourquoi est-ce nécessaire ?

La certification d’un diamant permet de garantir que celui-ci a fait l’objet d’une évaluation professionnelle et objective de ses caractéristiques. Cela donne à l’acheteur une plus grande assurance quant à la qualité du diamant qu’il s’apprête à acquérir. Un certificat de diamant comporte généralement des informations sur le poids, la couleur, la pureté et la taille du diamant.

Le processus de certification permet également de détecter si un diamant a été traité ou modifié pour améliorer artificiellement ses caractéristiques, ce qui peut affecter sa valeur. Il est donc important pour quiconque souhaite choisir une bague de promesse avec un diamant de s’assurer qu’il possède un certificat délivré par un laboratoire reconnu.

Combien de carats pour un diamant certifié ?

Il n’y a pas de règle stricte qui stipule à partir de combien de carats un diamant doit être certifié. Cependant, il est généralement considéré que les diamants d’un poids égal ou supérieur à 0,30 carat devraient être certifiés. En dessous de ce poids, la plupart des bijoutiers ne recommandent pas forcément la certification en raison du coût supplémentaire qu’elle engendre.

A lire également : Succombez à la tendance des diamants colorés – un choix parmi plusieurs nuances

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, certains acheteurs décident tout de même de faire certifier des diamants de moins de 0,30 carat. Cela peut être avantageux dans certaines situations, notamment si le diamant présente des caractéristiques particulières qui pourraient augmenter sa valeur. De plus, avoir un certificat pour un diamant de petite taille peut faciliter la revente ou l’évaluation du bijou par la suite.

À noter : la certification d’un diamant de petite taille entraîne des coûts supplémentaires, et il est donc important de peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

Comment choisir un laboratoire pour la certification ?

Pour faire certifier un diamant, il convient de choisir un laboratoire indépendant et compétent pour assurer l’évaluation objective du bijou. Plusieurs laboratoires internationaux jouissent d’une excellente réputation dans ce domaine :

  • Le GIA (Gemological Institute of America) est sans doute le plus connu et le plus prestigieux. Ses certificats sont très appréciés pour leur rigueur et leur précision,
  • Le HRD Antwerp (Hoge Raad voor Diamant) est un laboratoire belge qui est également reconnu internationalement pour ses procédures de gradation strictes et rigoureuses,
  • L’IGI (International Gemological Institute) est une autre organisation très réputée pour délivrer des certificats de diamants de haute qualité.

L’incidence sur la valeur des diamants

La présence d’un certificat délivré par un laboratoire compétent peut grandement influencer la valeur d’un diamant sur le marché. Un diamant certifié se vend généralement à un prix supérieur à celui d’un diamant non certifié, surtout si les caractéristiques évaluées et consignées dans le certificat sont positives. Par exemple, si un diamant possède une couleur exceptionnelle, une pureté particulièrement élevée ou une taille de grande qualité, sa valeur augmentera en conséquence.

A lire également : Pourquoi se laisser séduire par les bijoux en diamant de synthèse ?

Une autre façon dont la certification peut affecter la valeur d’un diamant est liée aux traitements qu’un bijou pourrait avoir subis pour améliorer artificiellement ses caractéristiques. Les diamants traités sont souvent moins chers que les diamants non traités de mêmes caractéristiques, car ils sont considérés comme moins rares et précieux. Un certificat mentionnant l’absence de traitements aura ainsi un impact positif sur la valeur du diamant.