Comment fonctionne un tachymètre sur une montre ?

Comment fonctionne un tachymètre sur une montre ?

Avez-vous récemment regardé une montre chronographe de près ? Si tel est le cas, vous avez probablement remarqué une échelle gravée ou un imprimé « tachymètre ». cette dernière se trouve autour de la lunette ou du bord extérieur de votre cadran et peut mesurer votre vitesse en fonction du temps parcouru sur une distance fixe. Vous pouvez donc en tirer de nombreux avantages quant à l’organisation de votre temps. Le fait que vous soyez arrivé ici suggère que vous souhaitez savoir comment fonctionne un tachymètre sur une montre. Les paragraphes suivants décryptent en détail cette conception.

Le tachymètre sur une montre en bref

Répondre à la question « à quoi sert un tachymètre sur une montre ? » est assez simple : c’est un dispositif utilisé pour mesurer la vitesse. Mais comme cela arrive souvent, plus vous creusez en profondeur, plus il y a de choses fascinantes à découvrir, alors poursuivez votre lecture pour connaitre les unités de base et autres.

Son utilité

En horlogerie, le tachymètre se définit comme un compteur sportif avec une échelle pour lire la vitesse en kilomètres par heure ou toute autre unité. C’est une sorte de graduation sur votre chronomètre qui convertit le temps écoulé en vitesse moyenne. Vous pouvez vous en servir pour chronométrer votre véhicule sur un kilomètre ou un mile. L’endroit où son aiguille s’arrête vous indique alors la vitesse moyenne de votre voiture en km / h ou mph par rapport à la distance parcourue.

De même, le fait que les termes tachymètre et échelle tachymétrique soient utilisés est avant tout une question de préférence. Ces appellations adoptées sur les célèbres chronographes comme Speedmaster d’Omega et Rolex Cosmograph Daytona sont révélatrices de sens. En effet, tachymètre provient des mots grecs « tachos » pour vitesse et « metron » pour dire mesure. Ce qui signifie que son rôle est d’évaluer la vitesse aussi bien lors d’un essai routier ordinaire que durant un tournoi de course.

Les unités de base

Historiquement, les unités de base de l’échelle tachymétrique –qui est gradué de manière croissante, étaient soit des miles ou des kilomètres. Néanmoins, sur certains chronographes de course –cas du Cosmograph Daytona, vous allez uniquement lire l’annotation « Unités par heure ».

Ceci est parfois abrégé en anglais « UPH », comme sur la Breitling Chrono-Matic 1969. Le fait de ne pas préciser mph ou km / h signifie que vous êtes libre de mesurer n’importe quelle unité de mesure pouvant être parcourue en moins d’une minute.

Tachymètre vs chronographe

Les gens parlent souvent de tachymètre et de chronographe comme s’il s’agissait de deux appellations d’une même chose. Juste pour clarifier, tous les tachymètres appartiennent automatiquement une montre dite « chronographe ». Cependant, ce ne sont pas toutes les montres chronographes qui sont dotées de tachymètres. Un tachymètre est une échelle pouvant ou non apparaître sur le cadran ou la lunette d’un chronographe –qui comme vous le savez, est en fait un chronomètre.

Au cas où vous vous demandez quand les tachymètres ont été ajoutés pour la première fois aux chronographes, la réponse tourne autour des années 1900. C’est à cette époque que Léon Guinand de Brenets de Suisse a breveté un chronographe tachymètre. Tandis que F. Amez-Droz de Genève a breveté une spirale ou « Échelle tachymètre escargot » en 1907.

Le fonctionnement d’une échelle tachymétrique

L’utilisation d’un tachymètre est en fait simple, surtout si votre montre a un design fixe –plutôt que gravé sur la lunette. Vous chronométrez simplement la voiture de course sur la distance mesurée pour ensuite lire la vitesse sur l’échelle tachymétrique.

Règle de calcul

Les principes mathématiques derrière la conception d’un tachymètre impliquent qu’il faut considérer 3600 –le nombre de secondes dans une heure, dans votre calcul. Vous devez ensuite diviser ce dernier par le nombre de secondes qu’il faut à votre véhicule pour parcourir un mile ou un kilomètre. Le résultat –ou vitesse moyenne sur la distance, s’affiche sur l’échelle du tachymètre à travers l’aiguille du chronographe de votre montre.

Une échelle tachymétrique commence généralement 7 secondes et 500 unités de vitesse. Mais certains modèles peuvent être trouvés à partir de 6 secondes et 600 unités ou 9 secondes à 400 unités. Mathématiquement, l’équation à poser est T = 3600 / t, avec « T » la valeur de l’échelle du tachymètre et « t » le temps écoulé.

 

Comment fonctionne un tachymètre sur une montre ?

Mesure de la vitesse

Pour déterminer la vitesse, vous devez d’abord désigner votre unité de mesure, qu’elle soit en miles ou en kilomètres. Après cela, vous avez deux marqueurs séparés par une distance similaire à celle de l’échelle de la montre. Si vous choisissez une distance de 1 mile, démarrez le chronographe lorsque vous passez le premier marqueur et arrêtez le chronographe lorsque vous passez le deuxième.

Si l’aiguille des secondes a parcouru le cadran jusqu’à 45, sur le point extérieur du cadran ou sur la lunette, cela va s’aligner avec 80. Ce qui signifie que c’est à cette vitesse que vous voyagez, le calcul manuel se fait comme suit : 3600/45 = 80. Vous pouvez également utiliser le même principe pour déterminer la quantité de travail pouvant être effectuée en une heure. S’il faut 20 secondes pour hacher une pomme, vous pouvez hacher environ 180 pommes en une heure. C’est parce que la lecture du tachymètre est 180, soit 3600/20 = 180.

Différents types de tachymètres présents sur une montre

3 principales configurations de tachymètres ont vu le jour depuis la fin du XIXe siècle. Il y a dans la majorité de cas le modèle classique avec ou sans échelle spécifiée –1000 mètres étant l’échelle par défaut. La graduation se fait autour de la lunette ou du cadran de votre chronographe de course, à l’extérieur ou à l’intérieur, le fonctionnement étant le même.

Ensuite, il y a le tachymètre double qui a une première graduation sur l’extérieur du cadran et une autre à l’intérieur. Enfin, le modèle central n’a rien de très différent mis à part la forme. Car l’échelle tachymétrique est plutôt placée au centre de votre cadran et aussi basée sur 1000 mètres.

Tachymètre sur une montre : outil pratique ou simple tendance ?

L’on pourrait bien se demander ce que fait un tachymètre à une époque où le chronométrage numérique est informatisé et sophistiqué. Aujourd’hui, une échelle tachymétrique graduée sur votre montre peut être un moyen de démontrer votre affinité avec le sport automobile. Ce peut aussi être un simple appareil pour le chronométrage et les rappels quotidiens.

En regardant parmi les différents designs de montres, vous verrez que certaines marques se sont surpassées avec des lunettes dites « rotatives ». Probablement en raison de leur longue implication et de leur compréhension des besoins des amateurs de sport automobile et des participants.

Alors que d’autres marques notables se limitent à donner aux clients le « look » du tachymètre et des fonctionnalités limitées pour mesurer la vitesse sur des distances standards. Ils ajoutent alors un tachymètre sur une montre pour la rendre beaucoup plus utile et pratique pour toutes sortes d’exigences de chronométrage au jour le jour.

Conclusion

En résumer, voilà comment fonctionne un tachymètre sur une montre, réponse donnée dans le temps nécessaire pour savourer un café et un beignet tranquillement. S’il y a un élément déterminant dans le langage de conception des chronographes de course, c’est bien l’échelle tachymétrique. Son utilisation pour le chronométrage des courses appartient peut-être au passé.

Mais en lien avec la course classique et le sport automobile en général, les tachymètres vont toujours avoir leur place. Et même si vous n’utilisez pas votre chronographe en course, connaître l’utilisation du tachymètre devrait vous aider à profiter davantage de votre montre.