conseils pour nutrition infantile

Nutrition infantile : Les astuces pour un allaitement réussi

Toutes nos félicitations ! Bébé est enfin là. Et, le vrai travail des parents commence maintenant. Plusieurs questions viendront dans votre esprit. C’est tout à fait normal. À commencer par la nutrition de votre nouveau-né. Comment bien choisir le lait ? À quoi faire attention, etc. Voici nos astuces pour vous faciliter les choses et vous rassurer.

Le lait maternisé : un choix de beaucoup de parents

L’allaitement maternel est préférable. Mais, de nombreux parents choisissent le lait maternisé. Optez dans ce cas pour de grandes marques. De quoi vous assurer la qualité des produits. Mais, cela vous ouvrira aussi droit à des aides comme un remboursement lait picot en cas de besoin. C’est une prise en charge de la SECU ou de votre mutuelle santé pour un changement de lait maternisé pour des raisons médicales. Il suffit alors d’une prescription venant d’un pédiatre pour en faire la demande. Cette aide réduira les charges qui pèsent sur votre épaule. Pour cause, vous serez remboursé à 100 % sur le prix du lait en question.

Préférez les poudres fines. La texture sera plus agréable pour votre enfant. Faites surtout attention aux apports du lait en question : vitamine, fer, calcium, etc. Il en va du bon développement de bébé.

Consultez un pédiatre. Ou, écoutez les conseils des maternités et des infirmières qui vous ont aidé pendant l’accouchement. Ils connaissent davantage le sujet. Dans tous les cas, dans la mesure du possible, il faudra conserver ce lait une fois à la maison. Idem durant les 6 premiers mois de la vie de votre enfant.

A lire également : Le guide ultime du tailleur pour femmes : conseils et astuces pour un look réussi

Attention aux RGO et aux régurgitations

Cependant, certaines situations imposent un changement de lait. Tel est le cas des RGO ou des régurgitations fréquentes. Votre enfant vomit après chaque tétée ? Il peut avoir du mal avec la marque que vous avez choisie. Consultez un spécialiste pour le confirmer. Mais, dans ce cas, un changement s’impose.

Mais, faites la différence entre un petit reflux après le rot et de la régurgitation intense. Votre bébé ne garde presque rien de ce qu’il a mangé ? Il vomit beaucoup et à chaque tétée ? Prenez rendez-vous rapidement. Demandez conseil pour une nouvelle marque de lait maternisé.

Du lait sans lactose quand bébé a la diarrhée

Vous aurez aussi besoin de lait sans lactose quand bébé a la diarrhée. Ses problèmes intestinaux ne sont pas toujours dus à une intolérance. Néanmoins, il importe de le soulager un peu quand son système digestif est déjà tendu. L’absence de lactose est idéale pour ce faire.

Inutile de changer de marque pour du lait sans lactose. La majorité des enseignes de lait maternisé proposent des versions plus légères. Trouvez votre bonheur en pharmacie ou dans les magasins spécialisés pour bébé.

Changer de lait pour susciter l’appétit de bébé

Votre enfant peine à téter ? Il n’a plus le même appétit qu’auparavant ? C’est peut-être parce qu’il a envie de changement. Mais, ne le faites pas brusquement. Vous risquez de le décourager. Certains n’apprécient pas les nouveautés.

A lire également : 6 accessoires indispensables pour un look country réussi

Procédez étape par étape. Mélangez les deux marques. Et, augmentez petit à petit le taux du nouveau lait que vous souhaitez lui proposer. Vous éviterez aussi ainsi les problèmes digestifs.