euizEM6VwiOwpCO6AF3c

Prothèse auditive rechargeable : comment les recharger ?

La surdité est l’une des maladies qui touche une grande quantité de personnes. Allant du bébé à l’adulte, cette maladie a su se mouvoir au fil des années. Au niveau de la France, l’INSERM estime que la surdité touche 6 % des 15-20 ans et plus de 65 % des 65 ans et plus. D’après les rapports du même organisme, chaque année près d’un million d’enfants naissent avec des problèmes de surdité dans le pays. À cet effet, des spécialistes ont mis sur pied des prothèses auditives afin d’éviter l’isolement des personnes atteintes par ces anomalies auditives. Il existe plusieurs types de prothèses auditives et parmi elles certaines sont dites rechargeables.

Une prothèse auditive rechargeable est un dispositif médical qui permet, dans un certain cas, à des personnes touchées de surdité de bénéficier d’une audition semblable à la normale. C’est tout simplement un appareil auditif avec une batterie rechargeable. Voici quelques informations essentielles à retenir sur la manière de les recharger et sur leur apport.

 

Comment recharger une prothèse auditive ?

Tout comme il est possible de recharger les batteries lithium-ion de vos téléphones, il est également possible avec l’évolution de recharger vos appareils auditifs. 

Le mode de chargement des prothèses est très facile. En plaçant vos appareils auditifs dans leur chargeur, le processus de recharge démarre automatiquement, une icône lumineuse en indique la progression. Votre appareil est rechargé en seulement quelques heures et prêt pour une utilisation de 24 h tout au plus. 

Vous avez oublié de recharger ? Pas de soucis, les coffrets des chargeurs ont une technologie qui garantit en 30 minutes une recharge de vos batteries pour une durée d’utilisation de plusieurs heures. 

De manière détaillée, voici pour la plupart des marques (Siemens, Phonak…) le processus détaillé de la recharge :

  • Branchez le chargeur à une prise : vérifiez qu’un voyant vert s’allume ;
  • Ouvrez le chargeur : un mécanisme d’ouverture y est adapté ;
  • Positionnez votre prothèse dans les fentes prévues à cet effet et refermez le couvercle. Le mécanisme d’aide auditive s’éteint et la charge se lance automatiquement. La charge dure approximativement 6 heures ;
  • Vérifiez que tout au long de la charge le voyant vert à l’extérieur du chargeur reste allumé et fixe ;
  • Une fois la charge terminée le mécanisme de charge s’arrête automatiquement.

Il est bien de noter qu’en fonction des prothèses auditives changeables, une lumière rouge qui clignote peut signifier la présence d’une anomalie ou tout simplement charge en cours. 

 

Les avantages d’une prothèse auditive rechargeable

De nos jours, la plupart des fabricants d’appareils auditifs proposent des prothèses auditives rechargeables (prothèse qui ne nécessite pas un renouvellement de piles). Comparé à la version non rechargeable, les aides auditives rechargeables possèdent des performances audio prothétiques identiques à l’exception de certaines commodités que nous détaillons ci-dessous.

La facilité d’utilisation

N’étant associées qu’a un chargeur, les aides auditives sont très pratiques, les utilisateurs sont épargnés des tâches fastidieuses de vérifications de l’état des piles, leur approvisionnement ou leur remplacement. Vu que l’appareil s’éteint automatiquement une fois la recharge terminée, il est pour ce fait approprié au mal voyant, à des personnes ayant de difficultés dans la manipulation des objets de petite taille et des personnes souffrant d’arthrose.

La charge rapide

Une fois votre dispositif auditif éteint ; il vous faut environ 3 h à 5 h (en fonction de la marque la prothèse) pour une recharge complète. Un dispositif de recharge rapide permet en 30 min d’offrir 6 à 7 h d’utilisation.

Le côté écologique

Rendus à une époque où l’environnement est sérieusement menacé, chacun essaie dans la mesure de son possible de limiter son impact négatif sur celui-ci. Les prothèses auditives rechargeables sont écologiques, c’est-à-dire sans effets négatifs sur l’environnement. Leur utilisation permet de se libérer de celle des piles jetables qui sont nocives pour l’environnement.

Les prothèses rechargeables sont économiques

D’après un recensement de personnes atteintes de problèmes de surdité, l’utilisation des prothèses auditives rechargeable serait plus économique que l’aide auditive classique. En effet, on estime autour de 100 $ (en fonction de la marque, le modèle et la puissance) par an le prix des piles jetables utilisées.

Une bonne autonomie

Dans la mesure où une journée entière s’étend sur 24 h, avec l’avancée de la technologie, les entreprises sont capables de proposer des prothèses auditives rechargeables atteignant les 24 h. Plus de risque de tomber en panne en plein milieu d’un entretien ! Finies les situations gênantes lors d’une conversation ou d’un rendez-vous. Les batteries des prothèses auditives sont testées pour durer au moins 6 ans. Il ne faut pas confondre leur durée d’utilisation à leur durée de vie. Comme tout appareil rechargeable, les batteries des prothèses auditives rechargeables se détériorent au fil des charges et recharges et l’autonomie aussi diminue. Cela n’enlève rien à la qualité de son autonomie pour un si petit appareil.

Les différents types de prothèses auditives rechargeables

Il existe principalement 3 types de prothèses auditives :

  • Les appareils auditifs contours oreille : adapté pour des troubles auditifs profonds ;
  • Les appareils auditifs intra-auriculaires : discrets, sobres et naturels, ils sont plus adaptés pour des troubles auditifs légers. Ils se fixent à l’intérieur de l’oreille à l’entrée du conduit auditif. Leur version rechargeable est d’une fragilité extrême ce qui nécessite une manipulation délicate ;
  • Les appareils auditifs micro contours (RIC).

Les appareils auditifs micro contours et intra-auriculaires sont les plus utilisés en version rechargeable.

Quand porter une prothèse auditive rechargeable

Ils existent certains indices alarmants qui interpellent le médecin à prescrire le port d’une prothèse auditive rechargeable. Un patient peut se voir prescrire une aide à l’audition lorsqu’il est diagnostiqué des problèmes suivants :

  • Difficultés de compréhension : ces difficultés peuvent se traduire de plusieurs manières. Les personnes malentendantes font répéter leur interlocuteur ; elles leur font amplifier le niveau de leur voix. Elles ne peuvent généralement pas suivre une conversation dans des milieux publics. Malgré le fait que ces indices soient alarmants, ils ne suffisent pas à eux seuls à vous diagnostiquer malentendant ;
  • Les conversations à plusieurs vous épuisent : lors d’une conversation, le cerveau doit traiter plus d’une information à la fois. C’est donc tout à fait normal que des conversations de groupe vous épuisent. Mais si au contraire c’est l’effort fournit pour écouter ce qui est dit qui vous épuise, c’est qu’il y’a de quoi s’alarmer ;
  • Votre téléphone est toujours sur haut-parleur et jusque-là vous avez des soucis à suivre votre correspondant.

Ressentir ces indices ne veut toujours pas pour autant dire que vous souffrez d’un souci de surdité. Seul un médecin ORL est habilité à vous certifier si vous souffrez ou non de ce problème.

 

Conclusion

Les prothèses auditives rechargeables constituent une véritable évolution de la technologie et une avancée pour les personnes malentendantes. Faciles d’utilisation, économiques, écologiques et bien plus encore, les appareils auditifs rechargeables présentent de nombreux avantages qui pourraient faire s’éclipser les aides auditives à piles. Il est conseillé de mettre en charge ses prothèses auditives au coucher afin d’optimiser son utilisation durant les heures d’activités.

En fonction des cas précis, l’utilisation d’une prothèse est adaptée à un patient et pas à un autre ; une consultation chez l’ORL est requise. Si vous souffrez d’un problème d’entendement, l’ORL va vous orienter sur le type de prothèses adéquates si cela est nécessaire.