FHp3J0RxIrWytbVCQckl

Urgence dentaire hôpital : 3 choses à savoir

Les cas d’urgence dentaire sont très réguliers, car selon une étude réalisée en 2020, 4 personnes sur 10 souffrent de problèmes de dents. Parmi ces 4 personnes, 3 sont sujettes à des cas d’urgence dentaire, et la plupart ne savent pas qui appeler. Certains ne savent même pas que leur problème dentaire est un cas d’urgence dentaire qui peut être traité à l’hôpital. Pour corriger cela, voici 3 choses à savoir sur l’urgence dentaire hôpital.  

1- Quels sont les cas d’urgence dentaire hôpital ?

Nombreuses sont les personnes qui ont de graves problèmes de santé dentaire sans le savoir. Certains parmi elles ont des dentistes qui sont parfois occupés, et ne savent pas que leur cas d’urgence dentaire peut être traité à l’hôpital. Le service d’urgence dentaire de l’hôpital est capable de prendre en charge les cas d’urgence dentaire liés à une infection de la dent, et à un traumatisme. 

Les cas d’urgence dentaire liés à une infection de la dent

Il s’agit ici des cas d’abcès dentaires, les rages de dents, et les problèmes liés aux dents de sagesse.

  • L’abcès dentaire : elle est causée par la prolifération de germes anaérobies qui surviennent après la mort du nerf de la dent. Elle se manifeste par un gonflement de la mâchoire, de la fièvre, une douleur dentaire accentuée la nuit, présence de pus dans la bouche, etc. Dans certains cas, la dent lésée est insensible au froid ou à la chaleur, et il est même possible de mâcher avec.
  • La rage de dent ou pulpite : elle apparaît à la suite d’une carie, ou de la perte d’un composite ou plombage dentaire. Le nerf de la dent est exposé, et réagit violemment lorsqu’il entre en contact avec de la chaleur ou de la fraîcheur. En général, la douleur est pulsatile, et a tendance à augmenter.
  • Les problèmes liés aux dents de sagesse : il arrive qu’une dent de sagesse cause de la douleur ou des dommages aux autres dents. Lorsque c’est le cas, la dent de sagesse doit être enlevée avant qu’elle ne provoque des complications.

Les cas d’urgence dentaire liés à un traumatisme

Un choc ou un accident peut entraîner un déplacement de la dent, ou une cassure. En général, les signes prennent du temps avant de se manifester. Lorsque la cassure ou le déplacement de la dent est négligé, cela peut provoquer des cas d’abcès dentaire, ou de pulpite. Lorsqu’un tel accident se produit, il est recommandé de prendre le morceau fracturé, et de le conserver. S’il est récupérable, le chirurgien-dentiste pour le recoller. 

L’idéal serait de prendre un rendez-vous avec le chirurgien-dentiste immédiatement après l’accident. Ceci, afin d’éviter que le morceau resté dans la mâchoire provoque une complication. 

2- Qui contacter en cas d’urgence dentaire hôpital ?

Lorsqu’une personne a un cas d’urgence dentaire, son premier réflexe est d’appeler son dentiste habituel. C’est une solution simple, mais qui peut parfois être désavantageuse, car les dentistes sont très souvent occupés, et ne reçoivent que sur rendez-vous. L’autre solution c’est de contacter le service d’urgence dentaire d’un hôpital.

Contacter le service d’urgence dentaire d’un hôpital

Il est tout à fait possible pour vous d’être pris en charge par le service d’urgence dentaire d’un hôpital si votre cas d’urgence dentaire intervient en semaine. Les services d’urgence dentaire des hôpitaux reçoivent du lundi au vendredi, entre 8 h 30 et 16 h. Certains interrompent les admissions en journée à partir de 11 h, pour reprendre à 13 h 45. 

Lorsque vous décidez de recourir à un service d’urgence dentaire hôpital sans avoir pris rendez-vous, vous passez au préalable par une orientation. Cette dernière a pour but de déterminer si l’urgence dentaire est majeure. Les cas d’urgence dentaire majeures sont :

  • Urgences dentaires hémorragiques
  • Urgences dentaires traumatiques
  • Urgences dentaires infectieuses
  • Urgences dentaires avec douleur aiguë

Pour les cas d’urgence dentaire majeures survenant le week-end et les jours fériés, certains hôpitaux possèdent une régulation téléphonique opérationnelle 7 jours sur 7. En général, cette régulation est opérationnelle de 18 h à 23 h. Après examen de votre situation, le correspondant vous donne la conduite à tenir. 

Contacter son dentiste habituel en cas d’urgence dentaire

Lorsque votre cas d’urgence dentaire apparaît en semaine, vous pouvez téléphoner à votre dentiste habituel. Connaissant votre état de santé dentaire, il pourra vous fixer un rendez-vous dans les plus brefs délais, et vous expliquer comment calmer la douleur en attendant. Le seul inconvénient de cette solution, c’est qu’il existe des cas d’urgence dentaire qui doivent être pris en charge dans l’immédiat. 

Les dentistes fonctionnent sur rendez-vous. Il est donc difficile que votre dentiste vous reçoive le jour même de la survenance du cas d’urgence dentaire, sauf s’il n’a pas d’autres patients. Normalement, un bon dentiste doit avoir beaucoup de patients. Si vous estimez que votre cas d’urgence dentaire peut patienter jusqu’à ce qu’arrive le rendez-vous avec votre dentiste, patientez. Par contre, si vous estimez qu’il s’agit d’une urgence dentaire majeure, il vaut mieux vous rendre dans un service d’urgence dentaire hôpital. 

3- Comment traiter votre dent lésée en attendant votre rendez-vous d’urgence 

Il peut arriver que lorsque survient votre cas d’urgence dentaire, vous ne puissiez ni contacter un service dentaire d’urgence ni contacter votre dentiste. Cela se produit très souvent la nuit, le week-end et les jours fériés lorsque tous les services de soin sont fermés. 

Que faire en cas d’urgence dentaire la nuit, le week-end, ou jour férié ?

Lorsque vous avez un cas d’urgence dentaire survenant la nuit, 3 solutions s’offrent à vous. La première consiste à téléphoner au secrétariat de votre cabinet dentaire. Même si le dentiste n’est pas disponible, il est possible que son cabinet soit ouvert la nuit, et que des assistants soient de garde. Ces derniers peuvent vous prendre en charge en attendant l’arrivée du dentiste.

La seconde solution consiste à rechercher sur internet, des cabinets dentaires qui soient ouverts la nuit, et qui prennent en charge des patients à cette heure. La troisième solution consiste à appeler le 15 (numéro du SAMU) pour savoir s’il y a un dentiste de garde dans votre zone, prêt à vous prendre en charge. 

Calmer une douleur dentaire en attendant son rendez-vous d’urgence ?

Dans le cas où vous avez contacté votre dentiste habituel, vous pouvez essayer de calmer la douleur en attendant le rendez-vous. Il existe plusieurs moyens de calmer naturellement une douleur dentaire. Pour un cas d’abcès dentaire, vous pouvez par exemple prendre des antibiotiques, mais il vous faut pour cela une prescription médicale. S’agissant de la pulpite, les médicaments antalgiques permettent de calmer la douleur momentanément. 

Afin de soulager naturellement la douleur, vous pouvez utiliser certains remèdes maison comme le clou de girofle, de l’ail frais, l’aloe vera, etc. Pour le clou de girofle, vous pouvez le concasser et le placer dans la cavité douloureuse. Non seulement le clou de girofle vous permettra de réduire la douleur, mais il vous permettra également de détruire les bactéries. L’ail frais possède également des vertus anti inflammatoires, et s’utilise comme le clou de girofle. À la seule différence que l’ail ne se place pas dans la cavité de la dent inflammatoire, mais contre la dent douloureuse. 

Conclusion

La plupart des cas d’urgence dentaire sont des cas d’abcès dentaire, de pulpite, ou de mauvaises dents de sagesse. Ces cas d’urgence dentaire peuvent être pris en charge par le service d’urgence dentaire de l’hôpital. Ce service est ouvert du lundi au vendredi, et parfois le samedi. Si votre cas d’urgence dentaire intervient la nuit, vous pouvez contacter votre cabinet dentaire pour qu’il vous prenne en charge. Si cette solution ne fonctionne pas, appelez le SAMU pour demander le contact d’un dentiste de garde.